• Lucas était chez lui quand on sonna à la porte. Il ouvrit, et une jolie jeune fille qu'il avait déjà vu quelque part le salua :

    -Bonjour monsieur... Je m'appelle Brooklyn Simone et un de vos collègue m'a donné votre adresse au cas ou j'aurai quelque chose à vous dire.

    Elle avait les yeux rouges.

    -Oh oui, bonjour. Hum, entrer.

    Elle pénétra dans l'appartement, regarda autour d'elle et dit :

    -Vous êtes bien Lucas Lotto ?

    -Oui bien sûr. Que vouliez-vous me dire ? C'est à propos de...

    -De Noémie Taton. le coupa t-elle.

    Il lui apporta un verre d'eau pendant qu'elle s'installait sur le canapé, et il prit place à côté d'elle.

    -Et bien...commença t-elle. Je connais une personne qui n'aime pas trop Noémie et... Cela ne veut pas dire qu'elle est forcément coupable mais bon...

    -Non non, dîtes moi.

    -C'est une amie de Jason. Elle ne m'aime pas trop non plus aussi... Enfait elle aime personne à part lui.

    -Ca vous rend jalouse ? Comment s'appelle t-elle ?

    -Charlène Lambert.

    Brooklyn lui expliqua que Charlène n'avait pas eu une enfance facile et comment Jason et elle s'était rencontré et étaient maintenant amis.

    -Je vois et... Savez-vous si elle avait vraiment des raisons de tuer Noémie ?

    -De tuer je sais pas... dit-elle. Mais vous savez, elle est jalouse de tout le monde.

    Brooklyn lui expliqua pourquoi, et ce qu'entendit Lucas le fit frissonner. Dès qu'il était proche d'une vérité, il avait toujours cette réaction, du bas du dos au haut de la nuque.

    -Savez-vous si c'est une personne violente ? lui demanda Lucas.

    -J'en sais rien, mais en tout cas moi elle m'a toujours fait peur. Vous verriez ses yeux... Mais ça me met en colère parce que dès que je dis ça à Jason il dit non, il m'engueule bla bla... Mais j'ai remarqué qu'elle ne le regardait pas comme moi elle me regarde mais, c'est normal mais...

    Brooklyn s'était mise à pleurer. Cette fille était à fleur de peau. Lucas lui rapporta des mouchoirs et dit :

    -Ne vous inquiétez pas, je vais vous laisser partir, et il faut que vous vous reposiez... Moi je vais aller interroger cette Charlène hum ?

    Elle lui donna l'adresse de Lambert et partit. Dès qu'elle eut refermer la porte, le portable de Lucas sonna. Un cadavre avait été retrouvé.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :